mardi 23 août 2016

De septembre à septembre #4 : C'est reparti...


Comme chaque année à la même date, je réalise mon calendrier de septembre à septembre.
Je l'utilise au quotidien. J'y note mes rdv, les dates des anniversaires de mes proches et amis, les invitations à diner ou sortir, les vacances... bref tout ce qui rythme la vie de famille !


Chaque année, j'essaye de trouver une idée nouvelle pour la réalisation des 12 pages.

J'ai commencé cet exercice en 2013. Ce premier calendrier était un peu brouillon (remember).
En 2014, c'est une version dédiée aux albums d'Alain Grée qui avait été réalisée (remember).
Et c'est avec Richard Scarry que nous avons passé l'année dernière (remember). J'avoue que c'est celui là qui m'a le plus plu.
Cette année, j'ai mis pas mal de temps avant de trouver une idée. J'ai fait un appel aux idées auprès de mes copines qui se reconnaitront, mais devant leur mutisme, j'ai compris que je devais me débrouiller seule... !
Les idées ne se sont pas bousculées aux portes de mon cerveau encore en vacances... J'étais presque prête à me relancer dans des illustrations déjà utilisées (OMG quelle honte...), quand d'un coup l'idée est apparue.
Ainsi, c'est un mélange d'origami et de string art qui s'est invité de septembre à août prochains sur mes pages blanches.
Je ne peux pas vous dire combien d'heures j'ai passé sur ce calendrier. Mais je suis plutôt contente du résultat.

Comme chaque fois, je quadrille la feuille de la même façon, et je colle du masking tape en haut et en bas de la page. Cette année, je n'ai pas utilisé mes tampons habituels. Je trouvais le rendu un peu trop épais par rapport à la finesse des motifs brodés. Pas de feutres Posca non plus pour les petits points colorés : ceux là ont tous été fait avec du masking tape... (Et je me demande encore pourquoi j'ai mis autant de temps à réaliser ce calendrier ?)

Les dessins brodés sont très fins. Le rendu photographique n'est donc pas terrible. J'ai donc privilégié les photos de gros plans plutôt que les vues d'ensemble.


Et voilà : c'est reparti pour une année !

Papier Canson blanc.
Masking Tape.
Fil à coudre de toutes les couleurs.
Aiguille, feutres fins, règle, cutter...
 

lundi 4 juillet 2016

Une robe à strass : Le Dressing de Louison [29]

Le dressing de Louison continue de se remplir. La collection Printemps-Eté 2016 est très très avancée... Le hic, c'est que si ce temps pourri persiste, je ne suis pas certaine que robes, shorts, jupes et petits hauts puissent sortir du placard un jour... Bon l'avantage, c'est que l'imper récemment cousu fait profit !

S'il est un patron simple et efficace, la tunique Marie de Citronille est, à mon sens, sur la première marche du podium. J'en ai cousu beaucoup trop, et l'avantage, c'est que l'on peut la transformer en robe. Celle de l'année dernière étant bien trop petite, j'ai récidivé...
J'avais sur mes étagères un coupon d'un très beau tissu bleu jean, fin et souple, avec de beaux reflets.
Bon, une Marie unie, cela n'a rien de transcendant... je suis d'accord.
Sauf que j'avais en tête de faire une petite custo dessus !
 
A main levée, j'ai crayonné un dessin sur la robe. Puis j'ai réglé le point le plus petit sur la MAC, et tout brodé en blanc, et au point droit.
La broderie est simple, mais elle rend assez bien. Ensuite, j'avais en tête de coudre des perles ; de petites perles de rocaille blanches, pour mettre un peu de relief. Jusque là, mon projet prenait tournure exactement comme dans mon esprit ! Ensuite, je voulais ajouter un petite touche de couleur. J'ai cousu de minuscule perles d'un rose très fushia. Mais une fois terminé, le résultat ne me plaisait que moyennement...
Du coup : j'ai décousu toutes les perles roses...
J'ai réfléchi un bon moment...
Après avoir passé des heuuuures à coudre toutes ces perles, j'ai fait une petite pause dans le projet. Sans doute parce que j'étais carrément dégoutée un peu déçue du résultat qui n'était pas à la hauteur de ce que j'avais imaginé !
Après une bonne pause, l'idée de génie est apparue : des strass ! Des strass de 2 tailles différentes : des minis et des archi-minis !
Là encore, ça m'a pris des plombes, j'y ai passé un temps fou ! Mais au final je suis très contente du résultat !


 Les photos ne rendent pas grand chose. Dans la vraie vie, les strass brillent à mort !! Et ça plait beaucoup à ma Louison de nièce : vous pensez : une robe qui brille !


Patron : Marie de Citronille, Taille 6 ans (Louison porte du 6 ans dans le commerce).
Tissu coton bleu jean très souple et fin : marché du coin.
Biais : Fil 2000
Strass : Lilo Custo (je ne suis pas certaine que la marque existe encore)

Et voilà une petite fille comblée !
Maintenant on aimerait bien avoir un peu de soleil au dessus de nos têtes, parce que nous sommes le 4 juillet, et que nous aimerions bien sortir sans gilet, chaussettes, bottes de pluie, imper, pantalon... C'est vrai quoi : Bordel !!

jeudi 23 juin 2016

Col Claudine : Le Dressing de Louison [28]

Je pensais avoir publié l'article sur le petit haut à col Claudine des Nouveaux Intemporels pour Enfants cousu il y a un petit moment déjà.
Mais non.
Aucune publication de ce petit haut tout joli : je me suis soudainement demandée pourquoi ? Et en visionnant les photos, j'ai tout de suite compris : elles sont pourries !
Mais comme j'ai cousu un deuxième petit haut à col Claudine, mais que je n'ai pas de photos de la tenue portée, je me suis dit que j'allais faire un article mélangeant ces deux hauts !
Ne m'en voulez pas... et surtout soyez indulgent(e) !

Quand j'ai acheté le dernier livre d'Astrid Le Provost, j'ai eu envie de coudre tous les modèles.
D'ailleurs je crois que j'ai décalqué presque tous les patrons !!
J'ai cousu un premier haut à col Claudine. Une cousette aussi agréable que rapide à faire. La taille est juste, les pièces s'assemblent toutes super bien.
Le modèle est présenté en plumetis blanc dans le livre. Pour ma part, j'ai choisi un coton imprimé acheté au MSP il y a un petit moment déjà pour le premier.

Je n'ai presque pas fait de modifications par rapport au modèle du livre. J'ai juste ajouté un passepoil rouge au col, et un biais à l'intérieur du bas du chemisier.
Et sur la bête, cela donne ça :

Modèle Petit haut à col Claudine, tiré des NIPE.
Tissu : Reine
Passepoil et fil : Fil 2000.
Boutons de mon stock.

Pour une deuxième version, j'ai choisi un tissu fleuri, et du passepoil bleu canard, car le bleu canard ça va à tout le monde !
Non contente de passepoiler le col, j'ai également décidé de passepoiler les manches... Je me demande où cela va s'arrêter... !
Je n'ai pas de photos de ce petit haut porté, car j'ai pris les clichés récemment, le temps d'une éclaircie, mais Louison n'était pas chez moi.
Le résultat me plaît beaucoup :

Modèle Petit haut à col Claudine, tiré des NIPE.
Tissu : Frou-Frou, acheté lors d'un salon il y a longtemps (CSF ou AEF).
Passepoil et fil : Fil 2000.
Boutons de mon stock.

Quel sera le prochain modèle ?!